Le jury du prix Émile-Nelligan 2020

Jonathan Lamy, président du jury

Poète à tout faire, Jonathan Lamy a publié quatre recueils aux Éditions du Noroît, dont La vie sauve (prix Émile-Nelligan 2016) et Nous faisons l’amour (2019). Chez Bouc Productions, il a fait paraître Tendresse tactique (2019). Chez Mémoire d’encrier, il a codirigé Nous sommes des histoires : Réflexions sur la littérature autochtone (2018) et traduit l’essai de Tomson Highway Pour l’amour du multilinguisme : Une histoire d’une monstrueuse extravagance (2019, finaliste au prix John-Glassco). Critique de poésie, d’essai et d’art, animateur, performeur, conseiller littéraire et plus encore, il a mis sur pied La poésie partout, un organisme de diffusion et de dissémination de la poésie. Sa pratique recourt également à la poésie sonore, la poésie-action, la vidéopoésie et l’intervention dans l’espace public.

Gérald Gaudet

Gérald Gaudet est poète, essayiste, conférencier et intervieweur littéraire. Il a été critique littéraire au « Nouvelliste », au « Devoir » et au « Magazine littéraire », entre autres. Il a aussi été directeur de la revue de poésie Estuaire, président de l'Association des professionnels de l'enseignement du français au collégial (APEFC), puis de la Société des Écrivains de la Mauricie.

Parmi ses ouvrages significatifs, on note l'essai « La passion mélancolique. La poésie, notre inconscient » (Groupe de création Estuaire, 1998), puis quelques recueils de poésie dont « La fiction de l'âme » (1995) qui lui a valu d'être finaliste aux Prix du Gouverneur général et de recevoir le Prix de littérature Gérald-Godin de la Ville de Trois-Rivières. Il vient de faire paraître « Écrire, aimer, penser » (Éditions Nota bene), « Jean-Paul Daoust, Le fauve amoureux » (Éditions d'Art Le Sabord), puis « Nicole Brossard : l'enthousiasme, une résistance qui dure » (Éditions Le Noroît).

Nathalie Watteyne

Nathalie Watteyne est poète, professeure et directrice du Centre Anne-Hébert à l’Université de Sherbrooke. Membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), elle a dirigé les Œuvres complètes d’Anne Hébert en cinq tomes publiées aux Presses de l’Université de Montréal (2013 à 2015). Après avoir fait paraître le collectif Le Centenaire d’Anne Hébert (Presses de l’Université de Montréal, 2018), elle a coordonné, avec Amir Biglari, Scènes d’énonciation de la poésie lyrique (Classiques Garnier, 2019). Elle vient de terminer un quatrième recueil de poèmes, qui paraîtra aux éditions du Noroît en 2021. Elle poursuit des recherches subventionnées par le CRSH sur les archives et la poétique, et prépare un autre livre.