La composition du jury
du prix Ozias-Leduc 2016
Jean-François Bélisle, président du jury
Directeur général et conservateur en chef du Musée d'art de Joliette

Lesley Johnstone
Chef des expositions et de l'éducation du MACM

Nicolas Mavrikakis
Historien de l’art, critique d’art, commissaire indépendant et artiste

Guy Pellerin
Artiste et lauréat du prix Ozias-Leduc 2004

Marie-Justine Snider
Conservatrice et collection des œuvres d'art de la Caisse de dépôt et placement du Québec



Jean-François Bélisle, président du jury
Directeur général et conservateur en chef du Musée d’art de Joliette en poste depuis avril 2016, Jean-François Bélisle a précédemment agi comme commissaire et publié plusieurs essais. Il a aussi œuvré à titre de gestionnaire d’organismes culturels (arts visuels) dans plusieurs pays à partir du milieu des années quatre-vingt-dix.

Ancien directeur de la fondation privée d’art contemporain Arsenal [Montréal et Toronto, Canada], il a aussi travaillé au sein de nombreuses organisations du domaine des arts, parmi lesquelles l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) [organisme national, Canada], la maison de vente aux enchères Sotheby’s [Genève, Suisse], Nart [New York, États-Unis], l’Institut Gail and Stephen Jarislowsky [Montréal, Canada], l’UNESCO [Paris, France], le Musée McCord [Montréal, Canada], le magazine Ciel variable (CV) [Montréal, Canada], la Fondation du Prince des Asturies [Oviedo, Espagne] et la maison de vente aux enchères Iegor [Montréal, Canada et Palm Beach, États-Unis].

Jean-François Bélisle est détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en histoire de l’art, tous deux obtenus à l’Université Concordia à Montréal. Sa thèse de maîtrise portait sur la réception internationale des expositions montrées dans le pavillon canadien à la Biennale de Venise, entre 1986 et 2005.

Lesley Johnstone
Lesley Johnstone est Conservatrice et Chef des expositions et de l’éducation au Musée d’art contemporain de Montréal. Elle a été notamment co-commissaire de La Biennale de Montréal 2014 : L’Avenir (looking forward), La Triennale québécoise 2011, ainsi que commissaire d’expositions individuelles d’artistes telles que Valérie Blass, Luanne Martineau, Patrick Bernatchez, Lynne Marsh, Francine Savard, Eve Sussman, Tino Sehgal et Liz Magor. Elle développe présentement une exposition avec Monika Gagnon pour souligner le 50e anniversaire d’Expo 67. Auparavant, elle fut Directrice artistique du Festival international de jardins aux Jardins de Métis (2003 à 2007), et Chef des publications au Centre canadien d’architecture (1998 à 2003). Longtemps associée au Centre d’information Artexte, Lesley Johnstone a écrit de nombreux textes de catalogues et a été la rédactrice de plusieurs anthologies, catalogues d’expositions et monographies sur l’art contemporain canadien.

Nicolas Mavrikakis
Nicolas Mavrikakis est critique d'art au journal Le Devoir après avoir écrit dans Voir Montréal (1998-2013). Il a aussi écrit des textes pour plusieurs revues dont trois où il a été membre des comités de rédaction (ETC, Spirale et Espace).

Nicolas Mavrikakis est également commissaire d'exposition. Il vient de réaliser une grande rétrospective de l’œuvre de Pierre Ayot. Il a aussi monté la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli (2014), Déclic 70 (2011-2013), Entreprise collective (2011), Artefact Montréal (2007) le 25e Symposium d'art contemporain de Baie-Saint-Paul (2007), Comment devenir artiste (2005)…

En plus de ces activités, il enseigne l'histoire de l'art, la critique d’art et la littérature française, mais a aussi professé l'histoire du cinéma, l'histoire de la danse, les arts et les communications. En 2015, il a publié le livre La peur de l’image aux Éditions Nota bene. En 2017, il fera paraître la biographie de Pierre Théberge ainsi qu’un ouvrage collectif sur l’art postmoderne.

Guy Pellerin
Né en 1954 à Sainte-Agathe-des-Monts, Guy Pellerin détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval (Québec) et une maîtrise du Massachusetts College of Art and Design (Boston). Il vit et travaille à Montréal. Ses travaux sont régulièrement exposés au Canada, parfois en Europe et aux Etats-Unis. Le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée National des beaux-arts du Québec, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée d’art de Joliette, le Musée régional de Rimouski, le Centre Culturel Canadien à Paris, la Southern Alberta Art Gallery et le Centre Saidye Bronfman ont présenté d’importantes expositions personnelles de ses œuvres. Il a reçu le prix Joseph-S. Stauffer du Conseil des Arts du Canada en 1993, le prix Louis-Comtois en 2000 et le prix Ozias-Leduc
en 2004.

Marie-Justine Snider
Depuis 2004, Marie-Justine Snider est conservatrice des collections d’art de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de sa filiale, Ivanhoé Cambridge. Elle est responsable des acquisitions et de la gestion des deux collections. Elle est aussi membre honoraire du conseil d’administration du Musée d’art contemporain de Montréal et membre du conseil d’administration de La Biennale de Montréal. De 2000 à 2004, elle a été conservatrice de la collection d’art d’Hydro-Québec.