Textes en hommage aux lauréats
des prix triennaux (1990-2005)

Préface de Pierre Vadeboncoeur
Les textes des présidents des jurys et des lauréats  du PRIX GILLES-CORBEIL
du PRIX SERGE-GARANT
du PRIX OZIAS-LEDUC
L'album photos de la Fondation

 

Textes en hommage aux lauréats des prix triennaux (1990-2005)
168 pages
Fondation Émile-Nelligan
Octobre 2005
ISBN 2-9809133-0-8
10 $ CAD + frais postaux

Commandez le livre

Cet ouvrage est publié en hommage au galeriste Gilles Corbeil, initiateur du prix de poésie Émile-Nelligan remis annuellement depuis 1979 et de la Fondation Émile-Nelligan, qui célèbre cette année son 25e anniversaire. On doit à Gilles Corbeil, à sa foi dans la culture et à sa générosité intellectuelle et financière - au fait qu'il ait légué la plus grande partie de sa fortune personnelle à la Fondation - la création de trois grands prix triennaux destinés à reconnaître la contribution exceptionnelle d'écrivains et d'artistes québécois : le prix Gilles-Corbeil (littérature), le prix Serge-Garant (musique) et le prix Ozias-Leduc (arts visuels). Depuis leur création, ces prix ont salué l'œuvre des lauréats suivants : Réjean Ducharme (1990), Denys Bouliane (1991), Roland Poulin (1992), Anne Hébert (1993), Michel Gonneville (1994), Jana Sterbak (1995) Jacques Brault (1996), Gilles Tremblay (1997), Rober Racine (1998), Paul-Marie Lapointe (1999), Bruce Mather (2000), Massimo Guerrera (2001), Fernand Ouellette (2002), François Morel (2003), Guy Pellerin (2004) et Marie-Claire Blais (2005).

Sont rassemblés ici les textes d'éloges des candidats ainsi que les discours de réception qui ont été prononcés à l'occasion de la cérémonie de remise des Prix. Premier administrateur désigné avec Gaston Miron par Gilles Corbeil, Pierre Vadeboncoeur écrit dans la présentation de ce livre : " La Fondation n'est pas seulement une institution, un fait social. C'est comme une présence, un fait personnel, une signification, dont il est facile de voir qu'ils remontent sans discontinuité à Gilles Corbeil lui-même, ce que ressentent encore aujourd'hui les administrateurs de l'institution. "

Les bénéfices de la vente du livre seront entièrement versés à la Fondation Émile-Nelligan.