Le prix Ozias-Leduc 2013
Marie-Claude Bouthillier
Photo © Robert Etcheverry

Notice biographique de la lauréate

Éloge de la lauréate

Mot de la lauréate



Demande à la peinture, 1997
Les œuvres de
Marie-Claude Bouthillier

Les membres du jury
Montréal, mercredi 27 novembre 2013
La Fondation Émile-Nelligan a le plaisir d'annoncer que le prix Ozias-Leduc, d'une valeur de 25 000 $, est décerné, à l'unanimité du jury, à l'artiste montréalaise Marie-Claude Bouthillier pour l'ensemble de son œuvre.

Le jury se composait cette année de Louise Déry, historienne de l’art et directrice de la Galerie de l’UQAM, Michel Hellman, historien de l’art et journaliste, Dorota Kozinska, écrivaine et critique d’art, Thérèse St-Gelais, historienne de l’art et professeur à l’UQAM, et de Marine Van Hoof, historienne et critique d'art, philologue germaniste et traductrice.

« Depuis la fin des années 90, ses œuvres témoignent d’une exploration originale des tensions qui existent entre la peinture et le canevas. Déjouant les règles habituelles d’une discipline souvent envisagée dans sa dichotomie forme-fond, ou support-surface, notre lauréate s’active justement à en relancer le dialogue et à en produire le débordement au sein de l’espace ou de l’architecture. », a souligné la présidente du jury, Louise Déry, dans son éloge lors de la cérémonie qui se déroulait au Musée d’art contemporain de Montréal.

Le prix Ozias-Leduc est un prix de création en arts visuels remis tous
les trois ans par la Fondation Émile-Nelligan. Ce prix a été attribué pour la première fois en 1992 au sculpteur Roland Poulin, puis à Jana Sterbak (1995), Rober Racine (1998), Massimo Guerrera (2001), Guy Pellerin (2004), Serge Murphy (2007) et Raymond Gervais (2010).

À ce jour, la FONDATION ÉMILE-NELLIGAN a remis plus de 1 325 000,00 $ à
62 lauréats et lauréates d’ici œuvrant dans le domaine des arts visuels, de la musique contemporaine et de la littérature.

Rappelons que la Fondation est une société sans but lucratif, créée en 1979 par Gilles Corbeil neveu de Émile Nelligan, en vue d’honorer la mémoire du poète et d’aider les arts et les lettres.

Le conseil d’administration de la Fondation se compose de MM. Michel Dallaire et Michel Gonneville et Mme Marie-Andrée Beaudet. La Fondation Émile-Nelligan gère également d’autres prix parmi les plus importants au Québec dont, le prix de littérature Gilles-Corbeil, d’une valeur de 100 000 $, le prix Serge-Garant en musique contemporaine, doté d’une bourse de 25 000 $ de même que le prix de poésie Émile-Nelligan décerné chaque printemps à un poète de 35 ans ou moins (7 500 $) pour un recueil publié au cours de l’année.

Source : Manon Gagnon
(514) 278-4657

Photo © Robert Etcheverry