Le prix Ozias-Leduc 2004
Guy Pellerin

Notice biographique du lauréat

Éloge du lauréat

Mot du lauréat

Les oeuvres de l'artiste

Les membres du jury
Montréal, mercredi 3 novembre 2004
La Fondation Émile-Nelligan a le plaisir d'annoncer que le prix Ozias-Leduc, d'une valeur de 25 000 $, est décerné, à l'unanimité du jury, au peintre montréalais Guy Pellerin pour l'ensemble de son œuvre.

Le jury se composait cette année de Johanne Lamoureux, professeur titulaire et directrice du Département d'histoire de l'art et des études cinématographiques de l'Université de Montréal, de Stéphane Aquin, commissaire à l'art contemporain du Musée des beaux-arts de Montréal, Claude Brault, conservateur aux collections artistiques à la ville de Montréal, Gilles Daigneault, critique d'art et commissaire indépendant et du directeur du Musée d'art contemporain de Montréal, Marc Mayer.

« En décernant ce prix prestigieux à Guy Pellerin, les membres du jury saluent avant tout une production à la fois rigoureuse, voire par certains aspects ascétique, mais pourtant remarquablement séduisante et qui se déploie sur vingt-cinq ans déjà » a souligné la présidente du jury, Johanne Lamoureux, dans son éloge lors de la cérémonie qui se déroulait au Musée d'art contemporain de Montréal.

Le prix Ozias-Leduc est un prix de création en arts visuels remis à tous les trois ans par la Fondation Émile-Nelligan. Ce prix a été attribué pour la première fois en 1992 au sculpteur Roland Poulin puis, à Jana Sterbak (1995), Rober Racine (1998) et Massimo Guerrera (2001).

La Fondation Émile-Nelligan gère également d'autres prix parmi les plus importants au Québec dont, le prix de littérature Gilles-Corbeil, d'une valeur de 100 000 $, le prix Serge-Garant en musique contemporaine, doté d'une bourse de 25 000 $ de même que le prix de poésie Émile-Nelligan (5 000 $) décerné chaque printemps à un poète de 35 ans ou moins pour un recueil publié au cours de l'année.

La Fondation est une société sans but lucratif, créée en 1979 par Gilles Corbeil, neveu de Émile Nelligan, en vue d'honorer la mémoire du poète et d'aider les arts et les lettres.

Source : Manon Gagnon
(514) 278-4657