Le prix Émile-Nelligan 2003
Jean-Simon DesRochers

Jean-Simon DesRochers lauréat du prix Émile-Nelligan 2003

Éloge du lauréat par le président du jury François Charron

Mario Brassard finaliste

Steve Savage finaliste

Les membres du jury du prix Émile-Nelligan 2003

Les lauréats du prix Émile-Nelligan depuis 1979


Montréal, lundi 10 mai 2004
Le jury du prix Émile-Nelligan, présidé par François Charron et composé de Martine Audet et Denise Desautels, a décerné le prix Émile-Nelligan 2003 à Jean-Simon DesRochers, pour son recueil, Parle seul, publié aux éditions Les Herbes rouges.

Parle seul, soulignait le président du jury dans son éloge, " est une œuvre qui vibre autour d'une perte affranchie de tout sens. Sur le sol où l'être devient musique, il y a cet espace en train de naître qui bouleverse les images que nous avons du monde, du temps, de la mémoire, de nous-mêmes. "

Le jury avait sélectionné 2 autres finalistes dont, Mario Brassard pour Choix d'apocalypses (Les Herbes rouges) et Steve Savage pour 2 X 2 (Le Quartanier).

Au cours de la cérémonie, la Fondation a remis au jeune lauréat un chèque de 5 000 $ et une médaille à l'effigie du poète Émile Nelligan ainsi qu'une bourse de voyage d'une semaine pour assister au Marché de la poésie à Paris, du 23 au 27 juin prochain.

Créé en 1979, ce prix de poésie constitue une récompense plus qu'importante pour le poète en émergence.

Depuis 25 ans, au printemps de chaque année, la Fondation couronne un poète d'Amérique du Nord de 35 ans ou moins pour un recueil en langue française dont le premier lauréat fut François Charron. Suivirent Claude Beausoleil, Jean Yves Collette, Jocelyne Felx, Philippe Haeck, Lucien Francoeur, Normand de Bellefeuille, Anne-Marie Alonzo, Carole David, France Mongeau, Michaël Delisle, Élise Turcotte, Renaud Longchamps, Claude Paré, Rachel Leclerc, Serge Patrice Thibodeau, Martin-Pierre Tremblay, Monique Deland, Marlène Belley, Carle Coppens, Patrick Lafontaine, Tony Tremblay, Jean-Éric Riopel, Tania Langlais, Mathieu Boily, Benoit Jutras et, tout récemment, Jean-Simon DesRochers.

Source : Manon Gagnon
(514) 278-4657