Les finalistes 2003 du prix Émile-Nelligan
Montréal - Le prix Émile-Nelligan sera décerné le 10 mai prochain, à 18 h, à la Bibliothèque nationale du Québec. Le jury 2003 était présidé par le premier lauréat de ce prix de poésie, François Charron et était composé de Martine Audet et Denise Desautels. C'est à la suite de l'examen de près de vingt-six œuvres qu'ils ont retenu les finalistes suivants :

Mario Brassard, Choix d'apocalypses, Les Herbes rouges
Jean-Simon DesRochers, Parle seul, Les Herbes rouges
Steve Savage, 2 X 2, Le Quartanier

Les 25 ans du PRIX ÉMILE-NELLIGAN

Le PRIX ÉMILE-NELLIGAN célèbre son 25e anniversaire. À cette occasion, la Fondation présente une œuvre du jeune compositeur Vincent-Olivier Gagnon, La représentation de l'âme et du corps. Une petite cantate pour ténor, clavecin et électroacoustique dont le livret a été écrit par le poète montréalais Patrick Lafontaine à partir de son recueil L'Ambition du vide, lauréat du prix Émile-Nelligan en 1997. Ensuite, les finalistes liront quelques extraits de leur recueil soumis.

Venez découvrir puis… adopter les nouvelles voix de la poésie québécoise.

le lundi 10 mai prochain, à 18 h, à la Bibliothèque nationale du Québec, au 1700, rue Saint-Denis, à Montréal

Lors de la cérémonie officielle, la Fondation Émile-Nelligan remettra au lauréat une bourse de 5 000 $ et une médaille en bronze frappée à l'effigie du poète ainsi qu'une bourse de voyage pour assister au Marché de la poésie à Paris, du 24 au 27 juin prochain.

Rappelons que ce prix de poésie, créé en 1979, couronne un poète de trente-cinq ans ou moins pour un recueil publié en français au cours de la dernière année et constitue une récompense plus qu'importante pour le poète en pleine émergence.

Source : Manon Gagnon (514) 278-4657

En collaboration avec la 10e édition du FIL de l'Union des écrivaines et écrivains québécois et la Bibliothèque nationale du Québec