Le lauréat du prix Serge-Garant 2003

François Morel
Biographie
Éloge
Remerciements
Bibliographie
et discographie

Oeuvres

Les membres du jury 2003

Montréal, 10 novembre 2003
La Fondation Émile-Nelligan a le plaisir d'annoncer que le compositeur François Morel a été choisi lauréat du prix Serge-Garant 2003. Une bourse de 25 000 $ lui a été remise lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, le lundi 10 novembre à 18 h.

Le jury se composait cette année de Françoise Davoine, animatrice et réalisatrice à la Chaîne culturelle de Radio-Canada, Denis Dion, compositeur, Jean Letourneux, physicien, musicien et mélomane averti en musique contemporaine, de Robert Normandeau, compositeur et professeur à l'Université de Montréal et de Bruce Mather, compositeur, pianiste et lauréat du prix Serge-Garant en 2000. Ce dernier présidait le jury.

Suivant le règlement du prix, celui-ci est attribué à un citoyen canadien né au Québec et résidant ou non au Québec, ou encore à un citoyen canadien qui n'est pas né au Québec, mais qui y réside depuis au moins dix ans.

La composition musicale est définie par ce règlement comme « toute forme de création sonore ».

Ce prix est décerné tous les trois ans à un artiste pour l'ensemble de son œuvre, à un moment quelconque de sa carrière.

Au cours de la cérémonie, le président du jury, Bruce Mather, a mentionné dans son éloge, outre les qualités artistiques de l'œuvre, que « déjà il y a 45 ans, j'ai compris que François Morel était un de nos plus grands compositeurs. J'ai beaucoup appris moi-même par l'étude de ses partitions et je me suis fait un devoir de suivre son évolution. »

Rappelons que La FONDATION ÉMILE-NELLIGAN est une société sans but lucratif, créée en 1979 à l'instigation de Gilles Corbeil, neveu d'Émile Nelligan, en vue d'honorer la mémoire du poète et d'aider les arts et les lettres.

Le conseil d'administration de la Fondation se compose de Michel Dallaire, Gilles Tremblay et Marie-Andrée Beaudet. La Fondation gère également d'autres prix parmi les plus importants au Québec : le prix Émile-Nelligan, décerné à un poète de moins de 35 ans (5 000 $), le prix Ozias-Leduc en arts visuels, doté d'une bourse de 25 000 $ et le prix Gilles-Corbeil qui est, quant à lui, un prix en littérature accompagné d'une bourse de 100 000 $.

Source : Manon Gagnon
tél : (514) 278-4657
info[a]fondation-nelligan.org
www.fondation-nelligan.org