Paul-Marie Lapointe (1929-2011)
Photo © Josée Lambert
Œuvres de Paul-Marie Lapointe
Extrait de Le Réel absolu

Paul-Marie Lapointe est né à Saint-Félicien, au Lac-Saint-Jean, en 1929. Il a été journaliste à Québec de 1950 à 1954 à l'Événement-Journal, puis à Montréal de 1954 à 1961 à La Presse et en 1961 et 1962 au Nouveau Journal. De 1964 à 1969, il signa régulièrement la page éditoriale du magazine MacLean. En 1969 il entrait à Radio-Canada, d'abord comme rédacteur en chef des émissions d'affaires publiques, puis il devint directeur de l'information à la radio et, enfin, directeur des programmes et vice-président de la radio de langue française. Il est l'un des membres fondateurs de la revue Liberté en 1959.

En 1948, il publiait son premier recueil de poésie, Le Vierge incendié, aux éditions Mithra-Mythe - où parut également le manifeste Refus global - recueil dont la revue Estuaire célébra le cinquantième anniversaire en 1998 par un numéro spécial intitulé Le Vierge eXquis.

Depuis 1987, Paul-Marie Lapointe fait partie de la prestigieuse collection " Poètes d'aujourd'hui ", chez Seghers. Il est également cité dans de nombreuses anthologies de poésie et ses poèmes ont été traduits en plusieurs langues.

Paul-Marie Lapointe a reçu le prix Athanase-David en 1971, le prix du Gouverneur général du Canada en 1972 pour Le Réel absolu, le prix de l'International Poetry Forum des États-Unis en 1976, le prix du journal La Presse en 1980 et le Grand prix de poésie de la francophonie, le prix Léopold Sedar Senghor, en 1998.