Finaliste du prix Émile-Nelligan 2015
Marie-Andrée Gill Photo © Robert Etcheverry

Communiqué de presse

Les membres du jury



Marie-Andrée Gill,
Frayer,
La peuplade
2015

Marie-Andrée Gill est étudiante à la maîtrise en Lettres à l'UQAC et explore la création littéraire dans son rapport au langage oral et sa territorialité. Elle participe à la vie littéraire sous toutes ses formes (revues, évènements, prestations, festivals). Son écriture se promène entre kitsch et existentiel, alliant les identités québécoise et innue dont elle est issue. La poésie est sa façon de carburer, de porter la vie au jour le jour. Elle a publié Béante ( 2012) et Frayer (2015) à La peuplade.

Commentaire du jury par Louise Dupré, présidente

Frayer

Dans Frayer (La peuplade), Marie-Andrée Gill fait entendre une voix d'une grande singularité, qui interroge sa généalogie et affronte les obstacles en cherchant à les assumer. Attentif aux contradictions du désir, ce livre témoigne d'une présence intense, en tension entre le personnel et le collectif, le réalisme et le rêve, le prosaïsme et l'invention poétique, la fragilité et la révolte, la douceur et l'insolence, le passé et l'avenir, l'espoir et le non-espoir. Frayer pose des questions très justes sur le monde dont on a hérité.