La Lauréate du prix Émile-Nelligan 2004
Photo © Josée Lambert

Éloge de la lauréate par Martine Audet, présidente du jury.

Communiqué de presse

Les membres du jury



Kim Dore,
Le rayonnement des corps noirs,
Poètes de Brousse
2004

Kim Doré a publié son premier recueil de poèmes, La dérive des méduses, en 1999. Celui-ci lui a valu le prix Relève du Salon du livre du Saguenay-Lac-St-Jean. Elle a aussi complété des études de maîtrise à l'Université du Québec à Montréal, où elle s'est intéressée aux rapports entre la science et la littérature. En 2002 et 2003, elle remportait respectivement les 2e et 1er Prix de poésie Radio-Canada. Son deuxième livre, Le rayonnement des corps noirs, vient de paraître aux éditions Poètes de brousse qu'elle codirige.

Revue de presse - extraits

« L'écriture dense et maîtrisée de Doré entretient une tension palpable entre clarté et désastre, conférant ainsi aux poèmes du recueil une étrange aura de brasier. […] La voix de Doré est forte et ciselée, tantôt ample, tantôt lapidaire, toujours porteuse d'une rythmique élaborée avec soin, tout en secousses et contre-temps. On suit le cours d'une écriture matérielle, habitée d'une vive conscience de la chute, travaillant l'image avec doigté, tout en sentant poindre, ici et là, les influences de Denis Vanier, Jean-Marc Desgent, Nicole Brossard, non sans déceler une certaine parenté avec le travail de Tania Langlais. Un recueil généreux, d'une profonde qualité, … » Benoit Jutras, Voir, 16 décembre 2004

« Sa recherche sur le vers, la force de frappe de ses métaphores et le rythme invincible de sa plume ont pris de l'ampleur » Maxime Catellier, Ici, 2004